En quoi le théâtre est-il un art pédagogique ? Scène de ménage chez Les Form’Actrices !

Hanaé, enthousiaste et d’une voix très aiguë : Muriel, je viens de terminer le bouquin de Philippe Lacroix NeuroLearning, Les neurosciences au service de la formation. On tient le bon bout avec Les Form’Actrices !

Muriel, levant les yeux au ciel : Qu’est-ce que c’est encore ce nouveau truc ? C’est quoi le NeuroLearning ? C’est comment bien apprendre en gros ?

Hanaé, de plus en plus excitée : Comment bien apprendre, et surtout comment bien transmettre, du point de vue des formateurs.

Muriel, toujours septique limite cassante : Et alors, c’est quoi la recette miracle ?

Hanaé, ironique ou prenant Muriel pour une quille : Tu es bien accrochée ? Parce que je pense que tu vas être très surprise… #scoop !

Muriel : Vas-y doucement, ne m’assomme pas avec ton bouquin !

Hanaé, au bord de l’hystérie : Ben déjà, il est IMPORTANT de varier les STIMulations sensorIELLES pour favoriser l’ancrage méMOriel ! ENSUITE le jeu est un PUISsant outil pédagogique (!!) car il permet le passage à l’ACTION tout en dédramatisant l’erreur !!! Enfin stimuLER les émotions des participants permet d’augmenter la plasTICIté neurOnale !!!!

Muriel, baillant, blasée, agaçante quoi ! : Tu rigoles ? S’échauffer, se recentrer, lâcher prise et jouer ensemble : c’est un cours de théâtre ton truc … Quoi d’autre maîtresse ?

Hanaé, ne se laissant pas déstabiliser : Raconter des histoires et mettre en scène les contenus de formation permet de frapper l’imagination, et donc de capter l’attention des participants, et donc de stimuler la mémoire ! #pèrecastor

Muriel, piquée de curiosité : Inventer, imaginer, créer, mettre en scène, expérimenter, répéter, représenter : Jouer ! C’est la scène ! Le Theaterlearning ! (accent anglais déplorable)

Hanaé soulagée d’avoir retrouvé son binôme : Tu crois pas si bien dire, le prochain scoop de la neuro-checklist c’est qu’il faut répéter pour apprendre et mémoriser. Et surtout, qu’il est important…

Muriel la coupe : STOP ! Je te préviens, si tu me parles gestion du stress je fais un scandale ! D’ailleurs chez nous les théâtreux, il n’y a pas de stress : le stress c’est la peur du résultat. Au théâtre c’est de l’excitation, c’est le TRAC ! C’est le kif d’être ensemble dans l’instant présent. Il y a ça dans ton bouquin ?

Hanaé, retroussant le nez signe d’agacement chez elle : Bah…oui… Ce que j’essaye de te dire, mais c’est pas facile vu que t’arrêtes pas de me couper, c’est que les neurosciences nous permettent de savoir comment notre cerveau fonctionne et donc quels sont les leviers les plus efficaces pour apprendre. J’en avais déjà l’intuition, étayée par mes études en sciences humaines et ingénierie pédagogique.

Muriel, moqueuse : Oui merci je connais ton CV !

Hanaé imperturbable : Ce qui est un défi dans le milieu de la formation, pour quelqu’un qui vient du théâtre, c’est les fondamentaux ! Notre formation par le théâtre est archi-cohérente car on atteint les objectifs plus vite que les autres.

Muriel capitule devant la justesse d’Hanaé, ça finit toujours comme ça : J’arrête d’argumenter ! T’as raison et ton neurotruc aussi ! Le théâtre est l’art où l’instrument est la personne, c’est l’art de l’humain, c’est la personne qui est entièrement impliquée : voix, corps, mémoire, sens, émotions, curiosité, sensibilité… En interaction avec les personnes qui dirigent, avec les autres comédiens et avec le public.

Hanaé ravie : Amen ! L’humain est acteur de son apprentissage ! Voilà pourquoi je t’ai parlé de ce bouquin !

via GIPHY